Proche-Orient

Au Proche-Orient, la situation a été rythmée par la lutte menée contre le soi-disant État Islamique par les pays touchés et leurs alliés, notamment en Syrie et en Irak. La situation sécuritaire reste tout autant volatile dans les zones non-occupées par le soi-disant État Islamique; les nombreuses attaques terroristes en Turquie en témoignent. Il faut aussi souligner l’escalade de violence dans les zones kurdes du sud-est du pays. En Irak, la chute du prix du pétrole a également déclenché de nombreuses manifestations contre le pouvoir en place dans les régions kurdes au nord du pays.

Le jeu trouble de la Turquie vis-à-vis du soi-disant Etat Islamique et de l’Europe, conjugué à la dégradation de son modèle de gouvernance, a conduit les pays occidentaux à reconsidérer leur relation avec ce voisin ambigu et complexe.

La chute prévisible du soi-disant Etat Islamique laisse augurer la reprise des conflits entre factions diverses, aux capacités martiales renforcées. Les tensions Chiites / Sunnites, les projets d’acheminement du gaz iranien vers l’Europe et, plus largement, la course pour le contrôle des ressources énergétiques ne permettront pas à la région de sortir à court terme de sa situation de forte instabilité politique.

Cette région a connu aussi de nombreux crimes d’honneur impunis contre les femmes au cours de l’année 2016. Moins visibles que la guerre, ces crimes sont la partie émergée d’un phénomène d’insécurité récurrent qui frappe la moitié de la population. La médiatisation de viols de femmes journalistes sur la place Tahrir (en Egypte, à partir de 2012) a alerté la communauté internationale. L’établissement par le soi-disant Etat Islamique de l’esclavage sexuel et du trafic de femmes à grande échelle s’inscrit aussi dans ce phénomène, mais cette fois-ci dans la quasi-indifférence des médias occidentaux.

Après une année 2016 particulièrement sanglante, les tensions continuent de s’accroître au Yémen, en Afghanistan et au Pakistan. Enfin, la situation en Israël/Palestine demeure critique, mais stable.