GALLICE contre la trafic de bois de rose

La Lettre de l’Océan indien

Grâce à son navire Libecciu, la société française Gallice brigue un contrat, financé par la Banque mondiale, pour la lutte contre la trafic de bois de rose.

Télécharger le pdf

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *