La violence franchit un nouveau palier et prend des allures de guerre civile

Alors que le mois de mars, avec 300 morts, avait déjà été le plus meurtrier depuis le départ des Américains en décembre 2011, la situation s’est encore dégradée en avril, avec 712 morts recensés par les Nations Unies (et 1.633 blessés). La ville de Bagdad (et région) a été la plus touchée, mais Kirkouk, Mossoul, Baqouba… ont également connu une violence de très forte intensité.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *