L’Etat centrafricain reste sans moyens face aux milices

www.lemonde.fr

L’Etat centrafricain reste sans moyens face aux milices La formation à la gestion démocratique des foules a été dispensée par une société française, Gallice, sur fonds privés. « Un peu moins d’un million d’euros pour former et rééquiper en partie environ 280 policiers et gendarmes », précise Frédéric Gallois, un ancien commandant du GIGN reconverti dans la sécurité privée.

Télécharger le pdf

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *