Europe

Les tensions mondiales provoquent de plus en plus de résurgences dramatiques en Europe et en Occident, construisant un sentiment général d’instabilité. La lutte contre l’islamisme politique et contre le terrorisme qu’il inspire présente un nouveau défi pour les pays d’Europe.

Les attentats terroristes revendiqués par le soi-disant Etat islamique en France, en Belgique, au Royaume-Uni et en Allemagne annoncent de nouvelles tensions et, par conséquent, de nouvelles orientations en matière de stratégies de sécurité et de défense, locales, nationales et internationales.

L’escalade de violence des conflits au Proche-Orient a déclenché les plus grands mouvements de population depuis la Seconde guerre mondiale. Ce phénomène a été considérablement amplifié par la persistance des conflits en Afrique subsaharienne (d’ouest en est).

Par ailleurs, la guerre asymétrique menée par les islamistes sur le sol européen, les incertitudes économiques et les mouvements migratoires de très grande ampleur génèrent de fortes inquiétudes au sein des populations. Cette défiance des peuples vis-à-vis du modèle de gouvernance européen s’est exprimée en juin 2016 par le Brexit.